Travel

A travers la Louisiane et la Floride

Aujourd’hui c’est Mardi Gras, il n’y a pas meilleure occasion de vous parler de la Nouvelle-Orléans et notamment de notre voyage à travers le Sud desÉtats-Unis. Nous avons la tête encore pleine de souvenirs, d’anecdotes, d’expériences qui, chacun à leur manière, ont contribué à rendre unique ce voyage à la découverte de la Louisiane et la Floride.

On entend encore nous demander : « Mais pourquoi la Louisiane ? ». En effet, la Floride est un État plus connu : ses longues plages de sable blanc face aux Bahamas et son climat estival tout au long de l’année font notamment de Miami et des « Keys » (petites îles constituant le territoire le plus au Sud des Etats-Unis) des stations balnéaires privilégiées. Miami, ville à laquelle j’ai déjà consacré un article, est une destination de choix pour les jeunes avec ses avenues bondées de bars et de clubs. Les Keys sont plus axées sur la découverte des beautés naturelles et de la faune aquatique qu’offrent les Caraïbes. On a posé nos valises 3 jours à Key West, île la plus au Sud de cet archipel, plus proche d’ailleurs de la capitale cubaine que de Miami ! Et l’influence hispanique y est palpable, comme dans toute la Floride.

Duval Street est la longue avenue commerçante qui relie fièrement l’Ocean Atlantique au Golf du Mexique. Cette avenue regorge de petits commerces en tout genre (pas de quoi toutefois effrayer les porte-monnaies). Le soir venu, elle laisse place à d’innombrables restaurants et bars où se produisent des artistes souvent de très bonne qualité. Une bière ou un verre de bourbon à la main et même les plus mauvais danseurs se laisseront aller à quelques déhanchés !
Côté plage, on vous conseille sans hésiter Smather’s Beach aux allures de carte postale. Vous pourrez alors vous perdre dans l’eau turquoise de l’Océan, allongés à l’ombre du palmier que vous aurez choisi…on s’y voit encore ! Higgs Beach est également sympa, prisée par les amateurs de volley mais bien moins envoûtante quand même. On déconseille par contre les autres plages comme South Beach qui n’ont de publiques que l’appellation. Les grandes chaînes hôtelières, en plus de s’approprier ses plages, les ont totalement dénaturées. Aucun intérêt !

Par manque de temps mais aussi, disons-le franchement, par fainéantise, on a préféré se faire dorer au soleil plutôt que partir découvrir le reste des Keys. D’autant que certaines d’entre-elles, dont Marathon et Islamorada, ont été très affectées par l’Ouragan Irma. La route des Keys, pourtant paradisiaque et bordée par l’Ocean, a ainsi été ponctuée d’arbres déracinés et d’amas de bois provenant de meubles ou maisons détruites. Cette partie centrale des Keys renferme encore trop profondément les cicatrices de cette catastrophe naturelle pour que le tourisme puisse y reprendre.

Revenons à la question « pourquoi la Louisiane ? »

Pour moi c’était un rêve de longue date : une histoire qui me fascinait, des livres et des séries qui s’y déroulaient. Bref, je voulais voir de mes yeux la Nouvelle-Orléans et toute cette région. Et croyez-moi, on n’a pas été déçu du voyage !

Envoûtante voire déroutante, la Louisiane nous a conquise dès nos premiers pas à la Nouvelle-Orléans (surnommée « NOLA » par les intimes). La preuve : on avait prévu d’y passer 4 jours et on était tellement nostalgique de partir qu’on a prolongé d’1 jour. Que vous aimiez la musique, la cuisine, l’histoire ou la culture, NOLA saura vous enchanter. Car cette ville est un melting-pot d’une richesse inouïe qui transpire encore des peuples qui l’ont successivement envahie, à savoir Français, Espagnols et Américains. Ajoutez-y encore les milliers d’Africains qui y débarquaient souvent comme esclaves et vous comprendrez pourquoi cette ville est unique au monde.

Partez à la découverte de son histoire avec les excellentes visites guidées proposées par le monde Créole (et en français !), notamment la visite du quartier français à ne pas manquer pour s’initier à l’histoire des Créoles et des Cajuns.
Déambulez ensuite dans les rues de Garden District pour y découvrir des demeures typiques du Sud des États-Unis et traversez Charles St, longue avenue où les cyprès vous feront la cour.
Descendez ensuite sur Magazine St pour faire du lèche-vitrines ou dégoter l’une des vieilleries en vente chez les nombreux brocanteurs de la ville. Entrez-y, ça vaut le coup d’œil.
Prenez le Street Cab, ce tramway aux allures d’antan, qui vous fera traverser les différents quartiers. Et si vous en avez le courage, marchez et perdez-vous! Le quartier français, encore appelé le Vieux Carré, mérite d’être parcouru dans ses moindres recoins. A chaque angle de rue, vous y trouverez une maison à photographier, un café ou un bar où vous poser.

On vous conseille à ce sujet le Napoleon’s ou encore le Blacksmith bar, apparemment ancienne maison du pirate Jean Lafitte (et oui à NOLA il y a aussi des histoires de pirates). Dégustez-y un pimm’s, vos yeux brilleront d’émerveillement à la première gorgée !

Blacksmith bar, ancienne maison du pirate Jean Lafitte

À la limite du Vieux Carré, vous trouverez également le French Market qui n’a rien de « French ». Ce marché couvert aux allures de souk abrite des stands en tous genres et consacre toute une partie aux spécialités locales de type soupe de tortues ou saucisses d’alligators (on vous rassure, on n’a pas eu le courage de tester !).
Côté cuisine, on pourrait vous en parler pendant des heures tant le mélange des cultures transparaît dans vos assiettes. De la soul food à la cuisine créole ou cajun, laissez-vous tenter par ces plats typiques du Sud des États-Unis : poo-boys, jambalaya, gumbo et la crème de la crème : le grits, le Corn Bread (tous deux à base de maïs) et les incontournables Mac’n’Cheese : on en aurait presque attrapé la jaunisse. Pour les plus gourmands encore, ne manquez sous aucun prétexte les beignets de Café du Monde ou de Café Beignets : la file d’attente vous fera comprendre à quel point ils sont…mmmmmhhh (les mots nous manquent)

Si vous avez la chance d’être à NOLA un dimanche où les Saints (équipe de football américain) jouent à domicile, prenez vos billets : les Saints sont devenus des icônes à NOLA après avoir fait une saison honorable, un an après que la ville ait été frappée par l’Ouragan Katrina qui continue de marquer les esprits encore aujourd’hui.

Surtout, prenez votre temps ! NOLA est une ville qui se vit, qui se respire. La nuit tombée, rendez-vous sur Frenchmen Street, temple du jazz et de la Soul Music et faites-y la tournée des bars (le Spotted Cat et le DBA sont juste top !). Préservation Hall est également le lieu de prédilection pour y écouter du jazz dans le respect de la tradition (préparez-vous toutefois à y être entassés comme des sardines pendant 1h)., Évitez autant que possible le soir les rues du quartier français qui prennent des allures de Las Vegas et où vous devrez vous frayer un chemin entre des gens plus éméchés les que les autres.

Au delà de NOLA, la Louisiane offre des paysages époustouflants. Les fameux Swamp Tours vous emmèneront à la découverte de marécages/bayous où cohabitent alligators, tortues, ratons laveurs, cochons sauvages et une quantité innombrable d’oiseaux. L’offre est abondante au niveau des Swamp Tours. Nous en avons retenu 2 qui se sont révélés au delà de nos attentes : Honey Island et Champagne Swamp Tours. Ce dernier est situé a proximité de Lafayette, à environ 2h30 de route de NOLA. Lafayette est par excellence la ville des Acadiens, ces français ayant immigré au Canada puis en Louisiane. Pour y découvrir cette culture, rendez-vous à Vermillionville. Sous ces airs de centre pour retraités, le musée de Vermillionville abrite d’anciennes maisons acadiennes. Et dans chacune d’elles, vous y découvrirez des anciens, ô combien fiers de leurs origines, qui auront plaisir à vous parler français (tendez bien l’oreille car l’accent est costaud !).

Enfin la Louisiane c’est aussi ces vastes demeures de planteurs qui nous rappellent la triste réalité de l’esclavage. Visitez Nottoway Plantation pour la beauté sans pareille de la résidence et des jardins. Et ne manquez surtout pas la Plantation Laura où vous pourrez profiter d’une visite guidée en français. A travers l’histoire d’une ancienne famille d’immigrés français, cette Plantation met l’accent sur le quotidien éprouvant des esclaves et les actes effroyables pratiqués à leur encontre. Si vous disposez encore de temps, arrêtez-vous également visiter Oak Alley.

Vous l’aurez compris : la Louisiane est plus qu’une destination. C’est un voyage à travers le temps qui, de par son histoire unique et son brassage des cultures, vous transporte, vous enchante mais aussi vous bouleverse et vous émeut. Un voyage qui, entre deux visites, deux balades, vous fait réfléchir sur le monde d’aujourd’hui qui, malheureusement, a bien trop souvent tendance à oublier son passé et se voit ainsi régresser…

A la Nouvelle-Orléans :

Muriel’s : Leur shrimp & grits est à tomber ! Ce restaurant propose une cuisine créole de très bonne qualité dans un cadre chargée d’histoire puisqu’il s’agit d’une ancienne maison close. Faites un tour à l’étage pour y découvrir les salons.


Felix’s: sans doute l’un des meilleurs rapports qualité-prix de la ville. Une cuisine locale où vous pourrez déguster des huîtres sous toutes leurs formes dans un cadre simple et convivial : tout ce qu’on aime !

Cake Café & Bakery + An other Broken Eggs : 2 excellentes adresses de Brunch à prix très raisonnable, l’un à Marigny, l’autre dans Garden District. Le grits du Cake Café & Bakery est à tomber par terre.

Turkey and the Wolf : sandwicherie ayant reçu les éloges des critiques gastronomiques puisqu’élue meilleur restaurant des États-Unis par le site bonappétit.com. Alors oui c’est sûrement exagéré parce que ce ne sont que des sandwiches mais ils ont le mérite d’être originaux et faits à partir de produits frais et locaux

A Miami :

Pane & Vino : restaurant italien sur Washington Avenue, conseillé par ma sœur qui a vécu quelques mois à Miami. Les pâtes sont faites à la main et les plats à la carte sont tous plus alléchants les uns que les autres. Si la cuisine méditerranéenne vous manque, allez-y. Sûrement l’un des meilleurs italiens de Miami.

Yardbird Southtern Table & Bar : à l’écart de la cohue de touristes qui déambulent sur Ocean Dr, Collins et Washington Av, découvrez ce restaurant situé sur une rue à quelques pas de Lincoln Mall Road. Il propose une cuisine typique du Sud des Etats-Unis avec d’excellents Mac N Cheese. De quoi se replonger dans nos souvenirs de Louisiane, non sans une pointe de nostalgie !

A Key West :

– Crab Crash : excellent rapport qualité prix à Key West, proposant des produits de la mer franchement pêchés, notamment du crabe et des crevettes. Goûtez-y les « Coconut Shrimps », à savoir les Crevettes panées à la noix de coco : un régale!

Bons plans / Astuces :

– Anti-moustique : un must en Louisiane, surtout lors de la visite des Swamp Tours. Vous ne serez pas les seuls à vous en asperger juste avant de monter sur le bateau.
– Dormir dans une Plantation : les prix sont excessifs mais l’expérience en vaut le chandelle, notamment à Nottoway. Et puis c’est juste une nuit 🙂
– Prévoir 7 jours minimum en Louisiane pour profiter de la Nouvelle-Orleans et de ses alentours. Les plantations et le Swamp Tours d’Honey Island sont accessibles depuis NOLA via des excursions organisées (entre 1h et 1h30 de route). Si vous souhaitez plus de liberté, n’hésitez pas à louer une voiture.
– Quitter la Nouvelle-Orléans ne serait-ce qu’une nuit à la découverte d’une Louisiane authentique. Nous avions réservé au Country Charm B&B, un îlot de quiétude au milieu de nulle part, tenu par des hôtes d’une gentillesse communicative. L’endroit rêvé pour se reposer, faire un feu en mangeant des chamallows et prendre son petit-déjeuner au bord d’un lac.
– N’oubliez pas les « TIPS », ces fameux pourboires auxquelles nous, Européens, ne sommes pas vraiment habitués. Entre Tax et TIPS, l’addition finale est toujours plus salée (environ 30% en plus par rapport aux prix affichés). Mieux vaut en être informés pour éviter les mauvaises surprises.

Previous Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply