Random, Travel

Irlande | De Dublin aux lacs du Connemara

Quoi de mieux que de profiter d’un jour férié pour s’échapper ? Nous n’avons pas pu résister à la tentation du (long) week-end du 1er mai. A nous Dublin et la West Coast irlandaise pendant 5 jours ! Attention, vidéo en bas de l’article ! 🙂

Notre enchantement a été immédiat, dès notre arrivée dans la capitale. Je vous parlerai bien évidemment des bons/mauvais plans, des endroits à visiter ou à éviter mais j’insisterai surtout sur la sympathie communicative des irlandais et la beauté immense des paysages aux multiples couleurs.

Nous avons passé un jour et demi à Dublin. Ses rues bondées de pubs avec son célèbre quartier de Temple Bar sont le signe d’une capitale qui se veut festive et chaleureuse. Une Guinness à la main pour certains, une Bulmers (sorte de cidre irlandais) pour d’autres, un bon groupe de musique… voilà les seuls ingrédients nécessaires pour passer une super soirée à Dublin !

Aventuriers que nous sommes, nous avons voulu tester un pub « typique », fréquenté par des locaux de tous âges, à l’écart de la foule de Temple Bar : le Cobblestone. On se fond rapidement dans le décor, bougeant sur nos quelques cm² d’espace aux sons de cornemuse, violons et autres instruments.

Le jour levé, (enfin pas trop tôt), nous débutons notre visite par l’ancienne prison de Kilmainham Goal, scènes de nombreux films/séries. Une belle entrée en matière que nous recommandons pour comprendre la manière dont ce jeune pays a conquis son indépendance.

Nous oublions rapidement la culture pour retourner à un sujet plus familier : la Guinness et son fameux lieu sacré que lui dédie Dublin, le Guinness Storehouse. Des centaines de m² réparties sur 7 étages, des vidéos, des pseudo-tests sur tablette. En bref, un show à l’américaine qui fait beaucoup d’étincelles pour peu de contenu. On se dit au final que tout compte fait, on aurait pu éviter même si la vue du célèbre rooftop, le Gravity Bar, situé au dernier étage de ce musée est appréciable mais tout de même chère payée (18€/personne l’entrée au musée).

Ne manquez pas également la magistrale bibliothèque de Trinity College qui a inspiré celle de La Belle et la Bête ainsi qu’une promenade dans le St Stephen’s Green Park situé juste à côté d’une Galerie Commerciale aux airs coloniaux du même nom.

Notre expérience à Dublin se termine. La voiture nous attend (et la West Coast irlandaise aussi !). Volant à droite = on préfère prendre une assurance 🙂 En réalité après quelques (dizaines) de km, on commence à s’y faire. Tout est inversé sauf les pédales (et heureusement). On prend le premier rond-point, on ferme les yeux… ooouuuuff on est vivant ! Finalement, ce n’est pas si sorcier 😉

A Dublin, nous conseillons :
– Le Café en Seine, un bar-restaurant incontournable de Dublin à la décoration si originale. Les plats sont gourmands sans être excessifs.
The Church : une expérience incroyable étant donné qu’il s’agit d’une église transformée en bar, restaurant voire boite de nuits ! Les plats n’étaient pas exceptionnels mais l’endroit vaut le détour. Le charme de l’église a été conservé et se marie très bien avec l’ambiance du bar !
– Sans hésiter : le Brother Hubbard. Un brunch qui se trouvait juste en face de notre Air BnB. On y déguste de la nourriture saine et healthy, leurs porridges et granola sont à tomber. Un des gérants a d’ailleurs publié un livre de recettes que vous pourrez acheter sur place.

 

L’Irlande étant le berceau du whisky, on décide de faire une étape dans une distillerie du centre du pays, à Kilbeggan, avant de rejoindre la côte Ouest. Amateur de whisky ou non, la visite en vaut vraiment le détour. On se sent dépaysés : c’est notre premier contact avec la campagne irlandaise.

On roule, la route est serrée mais les paysages presque stéréotypés et colorés de vert par l’humidité ambiante commencent à se révéler. On aperçoit au loin un petit restaurant italien : Il Molo. 3 jours c’est trop, on cède à cette détermination pourtant tenace de vivre à l’irlandaise mais après une foccacia et une bruschetta, nos quelques secondes de culpabilité laissent place à une satisfaction immense. On est heureux et complètement requinqués pour partir à la visite des Cliffs de Moher.

Pour information, ce trajet nous aura transporté d’une côte à l’autre du pays en environ 3h30. Et l’Ouest irlandais tient toutes ses promesses. On y découvre une nature à l’état sauvage, où les couleurs se mélangent, où la frontière entre terre, mer et lacs est souvent floue, où l’on se sent simplement petits avec des yeux d’enfants.

De retour des Cliffs de Moher, nous faisons escale à Galway, une sorte de Dublin en miniature. Pas pour rien qu’Ed Sheeran ait consacré une chanson à cette ville ! L’ambiance y est festive à l’image de ce pays qui aime s’amuser simplement. Les pubs sont des lieux de convivialité, de rencontre où la musique irlandaise retentit sans cesse comme un hymne aux traditions du passé. On s’y sent tellement bien !

On reprend la route le lendemain pour partir à la conquête des vastes espaces sauvages du Connemara. Au fur à mesure que la route défile, les couleurs changent, évoluant du vert vers l’orange. Les premiers moutons errant pointent le bout de leur nez, les premiers lacs de Michel Sardou apparaissent. On voudrait s’arrêter en permanence pour admirer la beauté des paysages.

Afin d’optimiser au mieux votre temps, on conseille de suivre les itinéraires proposés par la Connemara Loop, ce circuit de 45km qui transporte dans le cœur même de cette région en proposant des étapes incontournables. On retiendra notamment Renvyle, cette plage de sable blanc qui pourrait presque méprendre sur la température de l’eau. Tully Cross et son pub, le PJ Coyne & Sons. Le calendrier a permis que l’on s’y rende le jour de la tant attendue « fête des moules ». Nous assistons à nouveau à un concentré de convivialité (toujours autour d’une bonne bière !)

La Connemara Loop vous mènera également sur la somptueuse Sky Road aux allures de bout du monde. La vue est unique avec un horizon à perte de vue où se confondent lacs et océan ! Enfin, après une nuit dans le magnifique Abbayglen Castle Hotel à Clifden aux allures de château de princesse, on part faire une excursion en bateau réservée la veille sur le seul fjord du pays : le Killary Harbor. On y découvre alors, outre des paysages plus somptueux les uns que les autres, la culture des fameuses moules célébrées la veille et du saumon fumé…what else ?

A Clifden (Connemera), nous avons beaucoup apprécié le restaurant Marconi’s. La très populaire Clam Chowder (sorte de soupe de poissons) y est excellente. Profitez-en également pour y dégustez le saumon fumé, local bien sûr.

Le voyage se termine sur la côte Est, là où il a débuté avec une escapade rapide à Howth, ville côtière, refuge de nombreux plaisanciers et bateaux de pêche. On y pratique notamment la vente de poissons à la criée, directement consommés dans les multiples restaurants des alentours qui affichent fièrement le poisson encore cru et fraîchement péchés, avant de le cuisiner. Le soleil commence alors à se coucher tout doucement sur l’océan et on réalise que ce voyage touche à sa fin… On a envie d’y revenir.

De Dublin aux Cliffs de Moher, du Connnemara à Howth, l’Irlande fascine par sa capacité à arrêter le temps, par son atmosphère empreinte de quiétude, par ses habitants à la bonne humeur contagieuse. On est tout simplement conquis ! Vidéo ci-dessous !

Nos astuces/conseils :
– Ne vous laissez pas avoir par les prix très attractifs des hôtels. Préférez des AirBnb qui vous permettront de découvrir, notamment à l’heure du petit-déjeuner, les spécialités locales plutôt que le buffet austère des hôtels.
– Mettez-vous directement dans l’ambiance et profitez de vos soirées. Les pubs sont les meilleurs endroits pour observer les Irlandais.
– Eviter les endroits trop touristiques conseillés par les guides : le Guinness Storehouse est l’exemple même d’un « attrape touriste » aux prestations trop chères
– Tentez la nuit en château si vous en avez l’occasion. Les prix sont vraiment abordables et le service de haute qualité.

 

Pour le moment on vous laisse, on part découvrir la Grèce 😉

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply