Travel

Cocooning au Domaine de la Klauss

Depuis son ouverture il y a plus d’un an, je rêvais d’un séjour au Domaine de la Klauss et c’est enfin chose faite ! Le weekend du 11 février, j’ai eu la chance de passer 24h magiques dans ce lieu si charmant.

La Klauss, c’est toute une institution à Montenach, ce petit village de 400 habitants.

Tout démarre de l’Auberge de la Klauss. Initialement un bar, Charles Keff, fils des gérants, s’est résolu à en faire une auberge après que le lieu ait été pris pour cible d’une altercation. Aujourd’hui, les connaisseurs du coin (et d’un peu plus loin) reconnaissent la qualité de la nourriture proposée dans ce restaurant. La famille élève ses propres animaux dans l‘historique et gourmande Ferme de la Klauss où sont préparés terrines, pâtés, jambons et autres produits du terroir. Inutile donc de se questionner sur la provenance de la viande ! J’ai eu l’opportunité de dîner quelques fois à l’Auberge de la Klauss. C’est un endroit très chaleureux, rustique, et les plats sont excellents !

Les produits de la ferme sont également vendus dans la boutique (qui ressemble plutôt à une immense cave à vin) se situant entre l’auberge et le domaine. Nous avons eu la chance d’y rencontrer Charles Keff. Au coin d’une cheminée, verre de vin et morceaux de tome fumée en mains (gentiment offerts), nous avons alors écouté ce passionné nous raconter l’histoire du domaine, soigneusement construit avec des pierres découvertes en creusant sur leur propre terrain.

Le Domaine était un rêve de son fils Alexandre Keff, pilote de ligne chez Luxair. Ce dernier a imaginé cet hôtel plein de charme en 2009 et a réalisé son projet avec sa compagne Hélène.

Cet hôtel à la déco chaleureuse mêlant le charme de la pierre à des touches de moderne, propose des prestations idéales pour se couper du monde le temps d’un weekend.

Nous avons été agréablement accueillis dans une réception qui donne le ton de l’endroit puis avons été accompagnés à la Junior Suite Alexandre, chambre spacieuse et confortable avec sa salle de bain ouverte, ses pierres apparentes et ses tons doux et chaleureux. Les matelas sont peut-être un peu trop mous à notre goût. Nous sommes rapidement allés profiter du SPA, proposant toutes les prestations attendues : piscine chauffée sous des voûtes de pierres (qui n’ont pas été si faciles à ériger selon Charles Keff !), jacuzzi, sauna, hammam, douche tropicale, espaces de détente, thé à volonté… Un réel moment de détente et d’évasion. Le soir venu, nous sommes allés dîner au K, le restaurant gastronomique de l’hôtel. Le service était de bonne qualité, les plats sont bons sans être de la gastronomie de haute voltige. Le cadre est sublime, le salon très agréable. Autant dire que la déco de cet endroit représente à la perfection tout ce que j’aime !

Si je devais apporter quelques nuances à ce tableau élogieux, elles seraient les suivantes.

Premièrement, nous étions surpris de constater que le SPA est autorisé aux enfants. Le volume sonore peut vite monter et perturber la quiétude recherchée dans un tel endroit. Deuxièmement, le restaurant du domaine « K » affiche, à mon sens, des tarifs un peu trop élevés face aux plats proposés, tarifs que même la surprésence de truffe noire (râpée, en crème…) ne suffit à justifier. Nous privilégierons la prochaine fois le restaurant de l’Auberge, plus en adéquation avec l’histoire de ce lieu.

Enfin, le petit déjeuner a été (disons-le !) décevant et, pour le coup, bien trop cher par rapport aux prestations. Le buffet est basique et les quantités viennent vite à manquer surtout si une grosse table est passée par là, ce qui nous est arrivé. Nous aurions peut-être dû opter pour le petit déjeuner en chambre.

Au delà de ces petits bémols, vous l’aurez compris la Klauss est un endroit dont la grande région peut être fière, idéal pour un weekend détente et gourmand en amoureux. Et je ne doute pas que le domaine saura évoluer pour offrir très bientôt des prestations côtoyant la perfection !

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Chris 15 mars 2017 at 14 h 17 min

    Ca donne envie d’y mettre les pieds 🙂

  • Leave a Reply